Le technicien en instrumentation est la référence pour tout équipement électronique que l’on peut retrouver dans un laboratoire. Ayant une connaissance approfondie des équipements utilisés, il agit parfois comme bras droit de l’ingénieur. Quand un instrument ne va pas bien, le technicien en instrumentation cherche ce qui cloche.

Les possibilités sont nombreuses et les appareils, à la fi ne pointe de la technologie, sont d’une grande complexité. Le technicien est amené à régler autant des problèmes électriques, qu’électroniques, pneumatiques ou informatiques.
 

Tu te vois...

  • Effectuer l’entretien préventif et trouver des correctifs pour assurer les contrôles électroniques, électriques et pneumatiques
  • Installer des circuits électroniques et pneumatiques pour indiquer, enregistrer et contrôler les variables (température, débit, niveau, pression)
  • Entretenir, modifi er et réparer tous les types d’analyseurs
  • Réparer des appareils ou des circuits de contrôle par automatisme électrique, pneumatique et électronique ou des systèmes de communication
  • Programmer des instruments et autres systèmes
  • Coordonner et superviser des travaux d’installation et d’entretien relatifs au contrôle des procédés
  • Apporter une assistance technique aux ingénieurs

Le salaire annuel moyen

67 000 $

La formation

  • DEP Électromécanique de systèmes automatisés
  • DEC Technologie de l’électronique
  • DEC Technologie de conception électronique
  • DEC Technologie de l’électronique industrielle
  • DEC Technologie de maintenance industrielle

Pour en savoir plus :

www.inforoutefpt.org

Télécharger la fiche métier

Le genre masculin est utilisé au sens neutre et désigne aussi bien les femmes que les hommes.
* Les données salariales proviennent de l’Information du marché du travail, Emploi-Québec, 2015.
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.