Actualités du secteur

Le Clean Energy Research Centre de l'Université de la Colombie-Britannique reçoit une aide financière pour soutenir ses travaux de recherche sur les carburants propres.

VANCOUVER, le 11 oct. 2018 /CNW/ - Le Clean Energy Research Centre de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) a reçu un investissement de 913 516 dollars pour explorer de nouvelles sources d'énergie qui pourraient réduire de façon notable l'empreinte carbone du secteur des transports.

Cette aide financière a été annoncée aujourd'hui par Joyce Murray, secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor, ministre du Gouvernement numérique et députée fédérale de Vancouver Quadra, au nom de l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO).

Le Clean Energy Research Centre travaille en collaboration avec un autre bénéficiaire du soutien financier de DEO pour réaliser ce projet. Carbon Engineering, une entreprise de Squamish, a mis au point les deux technologies permettant de produire ce carburant.

Sa technologie Direct Air Capture retire le CO2 de l'atmosphère et sa solution AIR TO FUELSTM combine le CO2 capté et l'hydrogène pour obtenir par synthèse des combustibles hydrocarbonés. Ensemble, le Clean Energy Research Centre et Carbon Engineering explorent comment adapter cette technologie en vue d'une utilisation généralisée.

Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir la mise au point de technologies qui contribueront à bâtir une économie durable. En investissant dans des installations de recherche telles que le Clean Energy Research Centre, nous soutenons l'acquisition de connaissances et les innovations qui contribuent à créer des emplois et une économie plus forte.

Faits en bref
  • Près d'un quart des émissions de gaz à effet de serre du Canada sont attribuables au secteur des transports.
  • Des usines utilisant la technologie Direct Air Capture de Carbon Engineering peuvent être construites pour capter un million de tonnes de CO? par an, soit l'équivalent des émissions produites annuellement par 250 000 automobiles de grosseur moyenne.
  • Le CO2 capté peut ensuite être transformé par synthèse en une variété de combustibles hydrocarbonés, y compris du carburant diesel, de l'essence et du carburant pour aéronefs.
  • Le District de Squamish, la Nation Squamish et Carbon Engineering se sont regroupés pour former la Squamish Clean Technology Association, laquelle a signé un énoncé de collaboration avec le Clean Energy Research Centre en février 2016.
Citations
« L'Université de la Colombie-Britannique est un établissement de recherche d'avant-garde qui s'attaque à l'un de nos plus grands défis : créer des solutions énergétiques durables. En soutenant le Clean Energy Research Centre, nous contribuons à stimuler l'innovation, la création d'emplois et la croissance propre. » - Joyce Murray, secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor, ministre du Gouvernement numérique et députée fédérale de Vancouver Quadra « La prospérité du Canada repose sur notre capacité à demeurer concurrentiels dans une économie mondiale.

Le gouvernement du Canada veille à ce que les établissements de recherche tels que l'Université de la Colombie-Britannique disposent des outils nécessaires pour établir des partenariats avec l'industrie en vue de mettre au point des solutions fabriquées au Canada qui stimuleront notre économie. » - L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, et ministre responsable de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada « Cette aide financière permet au Clean Energy Research Centre de l'UBC de poursuivre sa mission et de mettre au point des solutions d'énergie durable viables, au bénéfice des générations futures. Avec l'acquisition de l'équipement et l'embauche des ressources humaines rendues possibles grâce au Programme de diversification de l'économie de l'Ouest, nous aidons nos partenaires à Carbon Engineering à optimiser leur processus de captage du dioxyde de carbone pour la production d'un carburant synthétique.

La durée de vie de cet équipement se prolongera bien au-delà du projet d'usine pilote sur lequel nous travaillons actuellement; il constituera une plateforme efficace pour de futurs travaux de recherche sur les technologies d'énergie propre. » - Professeur Walter Mérida, directeur, Clean Energy Research Centre, UBC « Nous sommes une entreprise d'énergie propre qui vise une commercialisation à grande échelle, et cette aide financière soutient un partenariat essentiel avec le Clean Energy Research Centre de l'UBC. Nous sommes enchantés de poursuivre cette collaboration avec le Centre et de continuer à travailler avec celui-ci pour innover et offrir des carburants synthétiques à faible teneur en carbone qui pourront réduire de façon très importante les émissions produites par le secteur des transports. » - Steve Oldham, président-directeur général, Carbon Engineering Ltd.

Source : Le Lezard
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.