Actualités du secteur


Greenfield Global Inc., le plus grand producteur d'éthanol du Canada, et Hy2gen Canada, un acteur principal de l'innovation dans la production et la distribution commerciales d'hydrogène vert, ont annoncé aujourd'hui leur intention de créer une coentreprise qui mettra sur pied et exploitera une installation à Varennes, au Québec, pour la production à l'échelle industrielle d'hydrogène vert et d'autres produits énergétiques décarbonés. Les compagnies en sont à finaliser les conditions et modalités de l'entente, Greenfield Global et H2yGen détenant chacune 50 pour cent de la coentreprise, et la gouvernance sera assurée par des représentants des deux compagnies.

La coentreprise construira une installation à Varennes, au Québec, adjacente à la bioraffinerie existante de Greenfield. La nouvelle usine utilisera les dernières technologies d'électrolyse alimentées par l'hydroélectricité. Les produits finaux de la coentreprise (hydrogène vert, biométhane et biométhanol) atteindront la norme de zéro empreinte carbone et zéro gaz à effet de serre (GES) grâce à l'utilisation du dioxyde de carbone vert provenant de la bioraffinerie de Greenfield. L'installation de la coentreprise aura une capacité initiale de 29 MW et sera agrandie pour répondre à la demande avec une mise à l'échelle possible jusqu'à 80 MW en 2024.

L'hydrogène vert peut être utilisé dans les secteurs de l'industrie, des transports et de la mobilité, ainsi que dans les solutions de propriété énergétique. La nouvelle usine de Varennes contribuera au déploiement d'hydrogène propre et durable à Montréal et permettra au Québec de devenir un chef de file mondial en matière de production d'hydrogène vert. 

« La collaboration entre Greenfield Global et Hy2gen Canada s'appuie sur nos valeurs communes et notre mission, qui consiste à réduire l'impact des combustibles fossiles en fournissant les produits énergétiques les plus écologiques et les plus durables à nos clients et aux collectivités en vue de soutenir la santé de la planète », déclare le président-directeur général de Greenfield, Howard Field.

« La demande d'hydrogène vert augmente vertigineusement, mais le marché commercial en est encore à un stade embryonnaire. Notre production d'hydrogène vert et de produits à base d'hydrogène à des prix compétitifs et nos réseaux nous permettront d'atteindre différents secteurs, y compris ceux qui sont difficiles à transformer. Avec de faibles coûts de conversion, les clients se rendront compte qu'il est tout à fait possible de réduire les impacts de la crise environnementale en utilisant nos produits. Notre équipe a une expérience éprouvée dans le développement, la construction et l'exploitation d'usines et notre vision a été soutenue par les leaders du marché mondial des matières premières », affirme Cyril Dufau-Sansot, PDG, Hy2gen.

« Le Québec est un endroit idéal pour établir une production d'hydrogène sans carbone, compte tenu de son abondante hydroélectricité et de l'engagement ferme du gouvernement à réduire les gaz à effet de serre. Greenfield exploite la première et seule usine d'éthanol construite au Québec et produit l'éthanol à intensité carbonique la plus faible au Canada. Notre vision, dès le départ, est d'étendre nos opérations et notre expertise pour aider à faire de la grande région de Montréal un pôle de l'hydrogène, qui pourra rejoindre les marchés en croissance rapide de l'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'Asie », indique Jean Roberge, vice-président exécutif et chef de direction, Énergie renouvelable, Greenfield Global.

Montréal International, l'agence de promotion économique du Grand Montréal, a travaillé à attirer ce nouvel acteur majeur dans la région. « L'industrie de l'hydrogène énergie suscite de plus en plus d'intérêt dans le monde entier. En utilisant la force motrice de l'eau pour produire de l'énergie renouvelable, nous avons développé une solide réputation et nous nous démarquons des autres régions nord-américaines. L'utilisation de l'hydroélectricité, avec ses tarifs stables, ses faibles émissions de carbone et l'absence de droits de pollution à échanger, a joué un rôle clé dans la décision de Greenfield Global et de Hy2Gen Canada d'investir dans la région », révèle Stéphane Paquet, vice-président, Investissements étrangers et Organisations internationales, Montréal International.

À propos de Greenfield Global Inc.

Greenfield Global offre des matières premières, des ingrédients et des additifs de grande valeur qui sont essentiels à la mission des entreprises, améliorent la vie de la population et préservent la santé de la planète. Plus important producteur d'éthanol au Canada, Greenfield possède et exploite quatre distilleries d'éthanol, trois usines de production et d'emballage de produits chimiques de spécialité, et trois centres de R et D en biocarburants de nouvelle génération et en énergies renouvelables au Canada et aux États-Unis. Depuis sa fondation en 1989, Greenfield développe des technologies et des produits de plus en plus efficaces et durables tout en diminuant sa propre empreinte carbone. Qu'elles soient en démarrage ou parmi les plus grandes marques au monde, les entreprises font confiance à Greenfield et à sa vaste gamme de produits de première qualité, à son expertise en réglementation et à son service inégalé dans l'industrie. Sous les marques Les Alcools de commerce et Pharmco, Greenfield fournit des centaines de produits à des milliers de clients des secteurs des sciences de la vie, de l'alimentation, des arômes, des parfums et des boissons dans plus de 50 pays à travers le monde. Pour en savoir plus, visitez le www.greenfield.com.

À propos de Hy2Gen Canada Inc.

La compagnie a été fondée en 2018 à Montréal, au Canada, et est détenue à 100 % par Hy2gen AG, Allemagne. Son but commercial est de développer et d'exploiter des installations d'électrolyseurs (>650 mégawatts) pour la production d'hydrogène vert et de matières premières à base d'hydrogène telles que le biométhanol et le biométhane. L'hydrogène vert de Hy2gen AG est produit par électrolyse alcaline ou par membrane électrolytique polymère. Le Québec est un endroit idéal pour établir les premières productions d'hydrogène sans carbone de Hy2gen en Amérique du Nord en raison du fait que les gouvernements central et locaux se sont fermement engagés à réduire les gaz à effet de serre en soutenant le commerce de l'hydrogène, la mobilité sans carbone et la réduction du carbone dans le secteur industriel. De plus, le Québec offre une énergie 100 % verte issue de l'hydroélectricité au niveau requis. Pour en savoir plus, visitez le www.hy2gen.ca.

Source : Cision
© 2020 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.