Actualités du secteur


Basée à Saint-Laurent, l’entreprise Druide offre une gamme de soins du visage, du corps, des cheveux, mais aussi des bébés. Présentation d’une compagnie biologique qui a à cœur l’environnement. 

Druide est née au Québec en 1979. À l’époque, elle propose uniquement des produits à base de lait de chèvre fabriqué dans une petite ferme locale.

«Le lait de chèvre était très à la mode. Aujourd’hui, il connaîtrait sans doute un succès plus modéré», raconte Mona-Dominique Régnier, la directrice marketing de Derme & CO, le laboratoire propriétaire de Druide. Au fil des années, la marque s’est agrandie et a été rachetée par les laboratoires Derme & CO. Aujourd’hui, elle vend des produits organiques et respectueux de l’environnement, mais cela ne vient pas sans son lot de défis.  

Druide a obtenu la certification ECOCERT, un organisme européen, reconnu mondialement qui existe depuis 25 ans. Au Québec, ECOCERT certifie les produits biologiques et garantit ainsi que ceux-ci répondent aux standards les plus stricts. Tout au long du processus de fabrication, ECOCERT s’assure le respect et la protection de l’environnement. Il garantit que les ingrédients et matériaux utilisés proviennent de sources renouvelables et sont transformés selon des procédés respectueux de l’environnement. L’organisme est très strict et effectue des vérifications et des audits dans les entreprises trois à quatre fois par an.

«Avec ECOCERT nous n’avons pas le choix que d’acheter auprès de fournisseurs qui sont également certifiés par l’organisme. ECOCERT parle également aux employés pour être sûr qu’il y a une qualité de vie au travail et que nous sommes engagés dans une vision globale», ajoute Mona-Dominique Régnier. 

Des contenants plus écologiques

L’un des grands défis de Druide à l’avenir? Faire des contenants encore plus écologiques. Pour le moment, les produits sont emballés dans des flacons de sources recyclées et recyclables.

Les écritures dessus sont toutes imprimées avec de l’encre végétale. La compagnie travaille en ce moment avec plusieurs partenaires afin de lancer des produits en vrac ou un système de remplissage.

«C’est un processus assez long, nous sommes en train de faire beaucoup de tests pour trouver la meilleure solution possible. L’industrie du contenant avance aussi, car il y a plus de demandes et plus de recherche», raconte la directrice marketing. 

Un problème se pose néanmoins quant à la pérennité des produits. En effet, certaines formules nécessitent des emballages complètement étanches ou hermétiques.

Un critère qui s’associe difficilement avec des contenants 100 % compostables par exemple. «On ne peut pas utiliser quelque chose que l’on va produire et un mois plus tard ce ne sera plus bon. La composition de nos produits est vraiment super. La prochaine étape, c’est d’avoir des contenants à la hauteur.» Druide travaille avec des médecins, des chercheurs et des naturopathes afin de proposer les meilleures formules possible.  

Les engagements de Druide se ressentent jusque dans les locaux de l’entreprise. Dans les cuisines, il n’y a pas de verres jetables, pas de bouteilles d’eau ni d’ustensiles en plastique. Dans l’équipe, tous adhèrent aux valeurs de l’entreprise. «Dans tout ce qu’on fait autour de nous, on pense toujours à l’environnement», fait valoir Régnier.

Source : Métro
© 2021 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.