Actualités du secteur


Ressources Québec investit 8,4 millions de dollars supplémentaires dans la pétrolière Junex pour l'exploration du site Galt, en Gaspésie.

Cet investissement s’inscrit dans un partenariat de 14 millions entre Junex, l’un de ses actionnaires majoritaires, Bernard Lemaire, ainsi que Ressources Québec. Au total, c'est plus de 20 millions de dollars qu'aura investis cette filiale d'Investissement Québec dans la compagnie pétrolière.

Quatre forages ont déjà été réalisés au site Galt, qui se trouve dans un territoire non organisé (TNO) près de Gaspé, dans la péninsule gaspésienne.

Grâce à cette entente, le président de l’entreprise, Jean-Yves Lavoie, espère forer au moins deux nouveaux puits, en plus de réaliser les études et les travaux préalables.

Aucune fracturation hydraulique n’est prévue pour le moment, mais plutôt des forages verticaux et horizontaux. Cette stratégie avait donné de bons résultats au puits Galt No 4, selon Jean-Yves Lavoie.

La campagne d’exploration débutera dans les prochaines semaines par le forage du puits horizontal Galt No6. Les ressources en hydrocarbures du projet de Galt sont estimées, au mieux, à 557millions de barils de pétrole.

Explorer la Gaspésie avec l’argent d’Anticosti

La semaine dernière, Québec annonçait que des ententes financières avaient été conclues avec plusieurs entreprises, dont Junex, pour mettre fin à l’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti.

La pétrolière a reçu 5,5 millions de dollars, ce qui correspond aux sommes qu'elle a investies dans des travaux d'exploration sur l'île. Cette indemnité servira à financer les projets gaspésiens de Junex.

Selon le professeur d'économie à l’Université Laval, Patrick Gonzalez, cet investissement confirme que malgré son recul d'Anticosti, le gouvernement québécois veut tout de même soutenir son industrie pétrolière et gazière.

« On a vu qu’ils se sont retirés à Anticosti, mais là le message est assez clair : parce qu’ils se sont retirés à Anticosti, ça ne veut pas dire qu’ils veulent cesser tout développement dans ce secteur au Québec », souligne-t-il.

Le professeur estime qu'il ne s'agit pas d'un investissement de grande importance « 14 millions de dollars, c’est peu. Ça va leur permettre de faire quelques forages de plus. »

Source: Radio-Canada
Lien: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1048840/petroliere-junex-gaspesie-galt-investissements-quebec-ressources-petrole
© 2017 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.